Isolation des combles : les erreurs à éviter

Les toitures sont responsables de 30 % des déperditions thermiques d’une maison. Aussi, l’isolation des combles ne doit pas être négligée surtout si vous envisagez d’aménager vos combles en pièces habitables. Toutefois, vous devez savoir que l’isolation des combles ne doit pas se faire n’importe comment. Ci-après les erreurs fréquentes qu’il faut éviter lors des opérations d’isolation des combles.

Ne pas effectuer d’études préalables de faisabilités

En effet, ne vous précipitez pas à réaliser immédiatement les travaux d’isolations de vos combles sans avoir effectué au préalable une étude de faisabilité. Ladite étude vous permet notamment d’établir la surface à isoler, la nature et la quantité d’isolants nécessaire et aussi le budget à prévoir. Grâce à cette étude préalable, vous pourrez également déterminer la nature de l’isolation de comble envisageable : une isolation par l’intérieur ou une isolation par l’extérieure.

La réalisation des états de lieux préalables vous permet également de vérifier l’état de vos combles. En effet, vous saurez ainsi l’état de votre charpente de toit et de votre plancher de comble (vérification s’il y des invasions d’insectes ou de champignons par exemple). Lorsque les circonstances l’exigent, les travaux d’isolation de vos combles peuvent être précédés par des traitements préalables (traitement des insectes ou des champignons s’il y en a par exemple).

Ne pas réaliser correctement l’installation des isolants

À part l’absence d’étude de faisabilité préalable, il y aussi plusieurs autres erreurs qu’on rencontre souvent lors de l’isolation des combles. Ce sont notamment les erreurs qui sont effectuées pendant les travaux de pose des isolants.

D’abord, c’est le cas de l’installation de pas d’assez de matériaux isolants au niveau de la toiture. En effet, notez que lorsque votre comble ne bénéficie que de peu de matériaux isolants, vous vous exposez à des risques de défaut d’étanchéité de votre toiture. Les zones peu isolées peuvent être attaquées par les moisissures, les champignons ou la condensation. Donc, tâchez de choisir une épaisseur optimale pour vos isolants de combles afin d’assurer une isolation efficace de vos combles.

La seconde erreur fréquente qui est souvent effectuée pendant la pose des isolants de comble c’est la négligence de travaux d’étanchéité à l’air et la vapeur. En effet, nombreux sont ceux qui omettent d’installer, en plus de l’isolation principale, une sous-toiture perméable à la vapeur et un pare- vapeur perméable à la vapeur et à l’air. Ces matériaux permettent notamment de protéger l’intérieur de vos combles contre les phénomènes de condensation qui sont provoqués par la non-évacuation des vapeurs d’eau à l’extérieure (perméabilité à la vapeur). En même temps, ils permettent aussi d’assurer la protection de l’intérieur de votre maison contre les introductions d’air de l’extérieur depuis la toiture.